Auriculothérapie Médecine Traditionnelle et Alternative Historique

Historique de l’AuriculoThérapie

Dates-clés récentes :

– 1987 : Reconnaissance officielle O.M.S.
– 1990 : Nomenclature internationale des points
– 1994 : Premier symposium international
– 2011 : Nomenclature internationale d’Auriculothérapie : reconnue par la ”World Federation of Chinese Medicine Societies”.

 L’origine de l’Auriculothérapie est très ancienne.

Elle semble avoir été pratiquée dans l’Antiquité, notamment en Inde, en Chine et en Égypte. C’était une manière de soigner fort répandue dans le bassin méditerranéen quatre siècles avant J.-C. Les Égyptiens calmaient les douleurs par la stimulation de points spécifiques localisés sur l’oreille. Les chinois connaissaient également cette pratique. Hippocrate soignait avec succès certains types d’impuissance par de petites saignées sur la zone auriculaire.

Au 20ème siècle :

En 1956 précisément, le Docteur Paul Nogier à partir de l’observation de patients soignés d’une sciatique rebelle, par une autodidacte, établit une première correspondance cartographique des points de l’oreille.

Auriculothérapie Médecine Traditionnelle et Alternative Historique

Cliquez sur limage pour l’agrandir.

Paul NOGIER nomma la discipline « Auriculothérapie »
après avoir établi cette première cartographie précise.

Auriculothérapie Médecine Traditionnelle et Alternative Historique
Dr. Paul NOGIER

De nombreux travaux de recherche ont précisé les bases neurophysiologiques de la discipline. Reconnue et validée en 1987 par l’O.M.S., elle fut standardisée et cartographiée dans une nomenclature internationale des points en 1990.

Depuis les travaux pionniers du Docteur Nogier

Depuis les travaux du Docteur Nogier jusqu’aux explications neurophysiologiques amorcées par de grands noms de la discipline (les Docteurs René BOURDIOL, René KOVACS, le Professeur Jean BOSSY et bien d’autres), les récentes acquisitions neuroscientifiques de la dernière décennie, notamment l’IRM fonctionnelle ont permis de parachever sa compréhension et du même coup de la hisser au rang des disciplines médicales authentiques, grâce à la validation et à l’évaluation.

Auriculothérapie Médecine Traditionnelle et Alternative Historique
Dr. René KOVACS

Aujourd’hui, l’Auriculothérapie est devenue « l’Auriculothérapie médicale ».

Les connaissances nécessaires à la pratique de l’Auriculothérapie Médicale peuvent s’acquérir soit à la Faculté de médecine (Paris 11 (Kremlin Bicêtre) et Strasbourg), soit à l’Institut International d’Auriculothérapie Médicale Scientifique à Paris (I.I.A.M.S). Il est réservé aux Docteurs en médecine et aux étudiants en médecine en instance de Thèse.

Une première association, le GLEM (Groupe Lyonnais d’Etudes Médicales) a été créée en 1965 par le docteur Paul Nogier. Le GLEM prolonge les idées et les travaux de Paul Nogier en s’appuyant sur la neurophysiologie moderne.

La Société Française d’Auriculothérapie (SO.F.A.) rassemble les professionnels de la santé détenteurs du diplôme d’Auriculothérapie. Elle est présidée par le Docteur David ALIMI.

La première nomenclature (cartographie des points à stimuler) étant devenue caduque pour rendre compte de l’évolution des connaissances et du quasi doublement du nombre de points en résultant et les nomenclatures existantes ne permettant pas de situer exactement l’ensemble des points de la cartographie auriculaire scientifique moderne, le Professeur ALIMI établit une cartographie universelle qui est un modèle biomathématique de la neuroanatomie cérébrale dont les pavillons de l’oreille en sont un hologramme.

Le 3 septembre 2011, la nouvelle « Nomenclature Internationale de Cartographie auriculaire » ©David Alimi, soumise à l’O.M.S et acceptée via la W.F.C.M.S (World Federation of Chineses Medicine Societies), a été présentée à Londres au Congrès Mondial de la W.F.C.M.S.

Ayant demandé 2 années de recherche, elle a été élaborée sur des bases neuroanatomiques et neurophysiologiques, qui ont permis de lui donner un modèle biomathématique, calé sur l’holographie cerveau-oreille.

Cette Nomenclature Internationale a fait l’objet d’un dépôt de Brevet International à l’INPI en date d’octobre 2010.

Elle sera désormais la Référence Internationale pour tous les actes relatifs à l’Auriculothérapie (Enseignement, Recherche, Publication).

Elle a été publiée en septembre 2011 (Nomenclature Normative Internationale – Edition Desclée de Brouwer. Pages 372 à 375 ; ISBN : 978-2- 220- 06330-0), une fois les derniers arbitrages rendus, notamment en tenant compte des variabilités statistiques des projections cérébrales et des représentations auriculaires.

Elle sera diffusée dans 57 pays (parmi 193 pays indépendants représenté à l’ONU), au travers de 195 Associations. Source : « De la nécessité d’avoir une nomenclature internationale d’Auriculothérapie » –© Dr David ALIMI – octobre 2011 ».